Pourquoi « désherber » ? Est-ce nécessaire ?

Actualités

Pourquoi ne pas accepter la végétation spontanée (plantes adventices) ? N'est-il pas charmant et romantique ce liseré vert entre les pavés ? Les murets de pierres sèches ne sont-ils pas plus bucoliques avec les fleurs qui débordent de leurs interstices ?
Si nécessaire... pour conserver l'aspect d'un massif et ne pas laisser les plantes envahissantes, voire des arbres s'installer, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes :

  • - Le jardinage ! (désherbage manuel, taille des végétaux envahissants) Après les premières appréhensions passées (« ça me fatigue », « pas le temps », « je n'y connais rien »...) le jardinage s'avèrera efficace, utile et enfin, reposant : vous connaîtrez la saine fatigue du jardinier, celle qui repose l'esprit.
  • - Le paillage (mulching), non seulement alimente le sol en produisant de l'humus, protège les plantes du gel et de la sècheresse en conservant une hygrométrie adaptée (restreint l'arrosage), mais aussi limite considérablement la levée des plantes herbacées envahissantes (« mauvaises herbes »)
  • - Des plantations équilibrées par des strates différentes : au pied des arbres et des arbustes, semez ou plantez des vivaces couvre-sol qui joueront le rôle de mulch.